Aller au contenu

tchenrez

Moderateurs
  • Compteur de contenus

    965
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 075 Excellent

À propos de tchenrez

Visiteurs récents du profil

519 visualisations du profil
  1. merci pour le post ! quand B. Tavernier rends hommage au Maitre Jean Renoir ! film crepusculaire d'une beauté saisissante !
  2. merci pour le post ! ce film,a sketches, completement delirant, hysterique, jouissif du debut a la fin, propose un regard, tres particulier, sur les travers quotidien des comportements humains, passés a la moulinette façon "Hara Kiri" , avec un soupçon de "Rank Xerox" , du graphiste Liberatore !.... un must ! merci aussi pour avoir proposé la v/o !
  3. Thank 's pour le post ! Chef d'oeuvre absolu de la S.F. de la fin des seventies, contrepoint absolu de "Close encounters thrid type" de S. Spielberg, pour son traitement glauque, son isolation sensorielle,la claustrophobie intensement exploitée, sa musique troublante, et bien sur, la creature du grand H.G. Giger, disparu il y a quelques années, dont ce film a relancé la carriere de peintre, ou plutot l'a sortie de son orniere reservée aux specialistes du genre !
  4. C. Honoré a presenté ce film au dernier festival de Cannes, ou il a ete tres bien reçu, a juste titre d'ailleurs, meme si le sujet traité est plutot "tendance" apres le brulot "120 battements..." , avec ici , en plus du probleme de la maladie, traité avec une tres grande pudeur, et avec beaucoup de sensibilité, contrairement au traitement "coup de poing dans la gue..." de -120 battements, il propose en plus une romance tres parisienne des rapports amoureux , entre garçons, qui contre balance le difficile regard que l'on porte sur l'inexorable....tres touchante realisation, servie par d'immenses acteurs, V. Lacoste et D. Podalydès
  5. thank s pour le post ! petit budget, moyen au regard des prods. tv française, il n'en demeure pas moins tres bien scenarisé, avec de bonnes scenes d'action, mise en avant des techniques utilisées par les equipes de snipers des groupes d'intervention, il nous permet de retrouver, avec plaisir, Dennis Haysbert, le "president" des 2 premiers opus de la saison 24H !
  6. Thank s pour le post et la v/o ! pour moi, le moins bon des trois, et de loin ! malgré la presence de T. Turner et du chanteur de Rose Tatoo, il aura fallu attendre plus de trente ans avant que Miller ose reprendre les aventures de Max, avec un nouvel interprete ( adoubé par Mel Gibson en personne )
  7. thank s pour le post et la v/o ! le premier de la fameuse trilogie des Max ! int-18 ans lors de sa sortie , eh oui !..., presenté hors concours au festival d Avoriaz, ce film a repoussé les limites de ce que l on pouvait montrer a l'ecran, a la fin des années 70, en matiere de violence. Bien sur, il y a quelques longueurs, mais tellement vite oubliées face a l'hyperviolence de certaines scenes !....les chaussures de bébé sur l 'asphalte ont longtemps hanté la memoire des spectateurs !...
  8. Thank s pour le post et la v/o ! le plus violent de la premiere trilogie ! du grand Miller
  9. Merci pour le post ! et pour la v/o ! N. Cage deambule sa silhouette somnolente, et nous campe un personnage peu frequentable , grand marchand d'armes, inspiré par un vrai trafiquant, sous les barreaux depuis, tout en demontant les rouages et les implications de divers gouvernements, prets a tout pour satisfaire les souhaits des grands marchands d'armes, sans scrupules....tout cela tres bien resumé dans les quelques minutes du formidable generique , superbement monté , qui vaut pour tous les discours de la bienpensance ...
  10. thank s pour le post, et la v/o ! une autre vision du cinema de P. Jackson, avant L.O.T.R. , ou M. J. Fox se demene face a une armada de ghosts particulierement coriaces !...
  11. thank s pour le post ! furieusement speed , rageur, violent, terriblement esthetique ( Miller a d'ailleurs proposé une version n/b -chrome- de toute beauté) , mise en scene incroyable ou les plans s'enchainent sans aucun "cut", les monteurs ont fait un travail hallucinant, a tel point que quand la poursuite commence, elle ne s'arrete qu' aux dernieres minutes du film !, rincés, tordus, couverts de bleus sont les spectateurs, "Fury road" oui, certainement, rarement un film aura autant merité son titre ! cette suite magistrale prouve une fois de plus, que le grand G. Miller a encore de quoi en montrer a toute une generation de realisateurs, quitte a "mouiller la chemise" furieusement ! thank s pour la v/o !

(–`·._.· IMPORTANT! ·._.·´–)

Pour information, nzbnewzfrance.eu.com n'heberge aucun fichier. La loi française vous autorise a télécharger un fichier seulement si vous en possédez l'original. Ni nzbnewzfrance.eu.com, ni nos hebergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

×